L'incroyable histoire du futsal, de sa création à nos jours.

L'incroyable histoire du futsal de sa creation a nos jours.

Alors que le Futsal commence (enfin) à prendre de l’envergure en France, et grâce notamment aux très belles performances de notre Equipe de France menée par Kevin Ramirez et Djamel Haroun lors du dernier Euro, son histoire est très riche. Retour sur les origines et l’évolution du futsal jusqu’à nos jours.             

                 1. La creation du futsal en 1930.

Les connaisseurs de football ont certainement déjà fait le rapprochement. En effet, c’est en 1930, en Uruguay, qu’a eu lieu la première Coupe du Monde de football. Suite à cet événement, le professeur Juan Carlos Ceriani Gravier, argentin d’origine, remarque la nécessité de créer un nouveau sport de balle au pied, dû au manque de terrains dans les villes sud-américaines. Sa volonté est, par le biais de ce sport, de favoriser la mixité sociale et inculquer des valeurs de respects entre les pratiquants. 

De 1930 à 1933, le professeur perfectionne le sport qu’il vient de créer en étudiant les joueurs qui le pratiquent dans la YCMA (une association réunissant de nombreux jeunes à travers le monde) de Montevideo. Le Indoor-Foot-Ball est né, anglicisme choisi dans le but de développer son bébé à travers le monde, même si les jeunes sud-américains préfèrent « foot-bola-sala ».

Les règles sont pour la première fois rédigées en 1933, et sont un parfait consensus entre différents sports comme le handball, le basketball, le football et plus étonnant… le water-polo. C’est au début des années 1940 que ce sport se diffuse dans la totalité de l’Amérique du Sud, principalement grâce aux YMCA.

                 2. La reecriture des regles du futsal en 1950.

Dans le but d’institutionnaliser ce sport avec la création de fédérations, et d’harmoniser les différentes variantes proposées jusqu’ici, avec pour idée l’organisation de compétitions, Habib Maphuz, et Luiz Gonzaga de Oliveira Fernandes travaillent à l’élaboration de nouvelles règles. C’est en 1954 que la Fédération Métropolitaine de futebol de salão voit le jour, connue aujourd’hui sous le nom de la Fédération de futsal de Rio de Janeiro. D’autres états brésiliens feront de même les années suivantes.

La publication des nouvelles règles ne se fait qu’en 1956 avec un livre intitulé «Règles brésiliennes de futebol de salão», avec en point d’orgue la prise en compte des évolutions techniques, notamment tout ce qui tourne autour du ballon, tout en respectant les principes fondamentaux élaborés par Juan Carlos Ceriani Gravier. Ces règles sont diffusées dans les états brésiliens avant d’être, à posteriori, reprises par la totalité des autres pays sud-américains.

                 3. La naissance du futsal a l'international en 1971.

C’est à Rio de Janeiro que la FIFUSA installe son siège, constitué de 7 pays, dont 6 sud-américains, l’Uruguay, l’Argentine, le Brésil, le Paraguay, le Pérou, la Bolivie, et un pays européen, le Portugal. En 1982, le premier mondial voit le jour, avec la participation de 11 pays. 

                 4. Conflit entre la FIFA et la FIFUSA en 1980.


Alors que le futsal est en plein essor, João Havelange, président de la FIFA et ex-président de la FIFUSA, est bien décidé à mettre sous la tutelle de sa nouvelle fédération, la fédération qu’il présidait auparavant. C’est après une menace d’interdiction de l’utilisation du terme football de la part de la FIFA que la FIFUSA décide de déposer le terme « Futsal ».

Après l’organisation par la FIFUSA de son deuxième Mondial, la FIFA doit faire opposition à un problème : elle ne parvient pas à internationaliser son jeu de football sur terrain réduit, qu'elle nomme alors « soccer five », « football à cinq » ou « football en salle ». C’est à ce moment que la FIFA ordonne à ses associations nationales de placer sous leur tutelle toutes les organisations de futsal.

Suite à cet échec retentissant, la FIFA propose une fusion à la FIFUSA, afin de créer un parfait mix entre les deux pratiques, le « futsal FIFA ». Une idée qui sera rejetée par la FIFUSA en 1989 après un vote.

C’est à ce moment que les fédérations de futsal brésilienne (alors la référence mondiale dans le domaine), américaine et canadienne décident de s’affilier à la FIFA, organisant dans la foulée sa première Coupe du Monde.

                 5. La cohabitation des deux futsal en 1990.

On distingue, au début des années 1990, deux pratiques distinctes de futsal, aux règles légèrement différentes. Dans le but de préserver les origines et l’identité du futsal, tout les membres de la FIFUSA créent l’Association Mondial de Futsal (AMF), pratiquant le « futsal ». Les fédérations affiliées à la FIFA, elles, pratiquent le « futsal FIFA », un sport accusé de plagiat au futsal.

C’est en 2000 que le « futsal FIFA » transforme quelques règles afin d’avoir la main mise sur cette version du jeu. Au programme des changements, on retrouve l’obligation de jouer les touches et les corners au pied, contrairement au futsal de la FIFUSA, ainsi que de remettre le ballon en jeu en 4 secondes, contre 5 secondes selon les règles FIFUSA.

                 6. Le futsal d'aujourd'hui.

A l’heure actuelle, la puissance financière et la réputation de la FIFA ont fait que le futsal FIFA est la pratique la plus médiatisée et la plus répandue, du moins en France. En témoigne l’Euro (plus que réussi) par les joueurs de l’Equipe de France, pour la plupart amateurs, face aux mastodontes européens, comme l’Espagne ou l'Italie. La FFF est affiliée à la FIFA et la ligue nationale est sous son contrôle.

Le futsal FIFUSA/AMF, dont le siège se situe au Paraguay, dénombre aujourd’hui plus d’une cinquantaine de fédérations nationales de futsal affiliées. Son but est de faire perdurer et faire progresser le futsal tel qu’il était vu par son créateur, Juan Carlos Ceriani Gravier, en opposition à la FIFA.

Crédit photo : Wikipédia

Partager ce contenu